Home » Règles de base


État d’esprit

Que ce soit lors des randonnées à la journée (sportives, moyennes ou douces) ou lors des week-ends et des séjours, au-delà de la performance sportive, nous privilégions toujours la bonne humeur et la convivialité.
En complément des activités de randonnée, 2 repas sont organisés chaque année par l’association (fin juin et début décembre (juste après l’assemblée générale)
Nos adhérents ne sont pas de simples « consommateurs » de randonnées … :
–          ils s’inscrivent auprès de l’animateur responsable au plus tard 48h avant la date prévue (et le préviennent en cas d’empêchement de dernière minute …)
–          auparavant, sur la base du descriptif de la randonnée (qui précise le dénivelé, les heures de marche et toutes les difficultés), ils vérifient qu’ils sont à même de faire le parcours sans problème
–          si l’animateur est bien le responsable de la randonnée, le covoiturage s’organise entre adhérents au gré des affinités et des localisations géographiques (base actuelle : 0,20€ du km à partager entre les occupants du véhicule)
–          lors des pauses repas, chacun peut apporter un petit quelque chose à partager avec le groupe

Équipement

Même pour les randonnées les plus simples, chaque randonneur se doit d’être équipé correctement pour s’adapter à toutes les situations :
–          1) un vrai sac à dos, 2 bâtons  et des chaussures de marche
–          2) une polaire, un coupe-vent et une cape de pluie
–          3) un vrai repas pour le midi et des en cas pour les pauses (fruits secs, barres céréales ou pâtes de fruits, …)
–          4) 1,5 à 2 litres d’eau selon les conditions climatiques
–          5) ses médicaments personnels si besoin (l’animateur est porteur d’une trousse de pharmacie)

Sécurité

Lors de l’adhésion , il est obligatoire de fournir un certificat médical indiquant l’aptitude physique à la pratique de la randonnée pédestre.
L’animateur est seul responsable de la randonnée. Il en évalue le niveau et en fait le descriptif qui est intégré dans le programme mensuel, en précisant toutes les difficultés éventuelles.
Il décide du nombre maximal de participants et a le devoir de refuser l’inscription d’une personne dont il est à même de  juger qu’elle n’a pas l’aptitude physique pour y participer.
Au départ de la randonnée, il s’assure du bon équipement de chacun et désigne un serre file.
Le serre file est toujours parmi les derniers randonneurs et attend ceux qui sont amenés à s’arrêter ponctuellement.
Lorsque la file des randonneurs s’allonge, il convient malgré tout que chacun voit son prédécesseur et son suivant.
A chaque croisement ou bifurcation, les premiers doivent s’arrêter pour attendre la totalité du groupe … et leur laisser le temps de reprendre leur souffle avant de repartir …